dissémination

dissémination

dissémination [ diseminasjɔ̃ ] n. f.
• 1674; lat. disseminatio
Action de disséminer; son résultat. dispersion.
Spécialt La dissémination des graines, libérées par la déhiscence ou la putréfaction du fruit où elles étaient enfermées. — Méd. Dissémination des germes pathogènes, d'un cancer dans l'organisme. généralisation, métastase.
Par ext. La dissémination des troupes sur un territoire trop vaste. éparpillement. Craindre la dissémination des armes nucléaires. Fig. La dissémination des idées. diffusion, propagation.

dissémination nom féminin (bas latin disseminatio, -onis, action de répandre) Dispersion, éparpillement sur un espace étendu : Dissémination de troupes. Dispersion des diaspores chez les plantes à graines. ● dissémination (synonymes) nom féminin (bas latin disseminatio, -onis, action de répandre) Dispersion, éparpillement sur un espace étendu
Synonymes :
- éparpillement
Contraires :
- agglomération

dissémination
n. f. Action de disséminer; son résultat.

⇒DISSÉMINATION, subst. fém.
A.— BOT. Dispersion, éparpillement naturels des semences végétales à la surface de la terre ou des eaux. Les cellules nouvelles ou spores se séparent d'ordinaire de la plante qui les a formées et servent à la dissémination de l'espèce (PLANTEFOL, Cours de bot. et de biol. végétale, t. 1, 1931, p. 83).
B.— P. ext. Action d'éparpiller, de propager. Résultat de cette action. C'était là aussi une rançon de la dissémination de chantiers de trop faibles dimensions (PERPILLOU, Industr. constr. nav., 1967, p. 36) :
1. Les hommes qui détenaient les secrets des « choses obscures », selon l'expression du scribe du papyrus Rhind, disposèrent d'un monopole du savoir, ce qui leur donna une immense puissance. C'est à peine si nous commençons à briser ce monopole et à assurer la dissémination démocratique des sciences. Nous voilà loin du mathématicien isolé dans sa tour d'ivoire et spéculant librement sur les sujets de son choix!
Les Gds courants de la pensée mathématique, 1948, p. 513.
En partic., BIOL. :
2. ... On l'enfouit [l'animal mort] en le recouvrant de terre. Que se passe-t-il dans la fosse, et peut-il y avoir ici des occasions de dissémination des germes de la maladie? Non, répondent certaines personnes...
PASTEUR, Recueil de travaux, 1880, p. 240.
Prononc. et Orth. :[]. Pour [ss] double cf. disséminer. Le mot est admis ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1674 (LE GALLOIS, Conversations académiques, P. Méd., 58, 933 ds QUEM. Fichier). Empr. au b. lat. disseminatio « action de répandre ». Fréq. abs. littér. :29. Bbg. QUEM. 2e s. t. 3 1972.

dissémination [diseminɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1674; lat. disseminatio, du supin de disseminare. → Disséminer.
1 Action de disséminer; résultat de cette action. Dispersion, disséminement (rare).Bot. || Dispersion (des graines). || La dissémination des fruits; des graines, libérées par la déhiscence ou la putréfaction du fruit où elles étaient enfermées.
Méd. || Dissémination des germes pathogènes, d'un cancer dans l'organisme. Généralisation, métastase.
2 Par ext. || La dissémination des troupes sur un territoire trop vaste. Éparpillement.
0 Couples et bandes, et, plus rares, des isolés, passaient et repassaient, toujours en état de dissémination, point encore agglomérés en foules, modérément rieurs.
R. Queneau, Pierrot mon ami, p. 8.
Fig. || La dissémination des idées. Diffusion, propagation.Didact. || La Dissémination, ouvrage de J. Derrida.
CONTR. Accumulation, agglomération, amoncellement, centralisation, concentration, condensation, rassemblement, regroupement, réunion, union.

Encyclopédie Universelle. 2012.


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»